Reeker ou la bouse interstellaire

Cinq étudiants partent en voiture pour participer à une fête en plein désert, mais le voyage tourne court. Ils sont contraints de s’arrêter dans un vieil hôtel à l’abandon et sont vite dérangés par une puanteur tenace. Peu à peu, ils sont témoins d’étranges apparitions de voyageurs atrocement mutilés…

Kumpi : on ouvre la catégorie hyper pas glop avec un film qui représente bien sa catégorie. Bon sang je me suis rarement autant ennuyé devant un film pour ne pas dire autre chose.  On change pas une équipe qui perd, un groupe de jeune, un problème, on se fait tous zigouillé par ce qu’on est tous séparés… la scène la plus navrante est celle des toilettes, c’est d’un pathétique sans égal. Passons rapidement notre chemin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s