Shutter Island ou le thriller de l’année ?

En 1954, le marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule sont envoyés enquêter sur l’île de Shutter Island, dans un hôpital psychiatrique où sont internés de dangereux criminels. L’une des patientes, Rachel Solando, a inexplicablement disparu. Comment la meurtrière a-t-elle pu sortir d’une cellule fermée de l’extérieur ? Le seul indice retrouvé dans la pièce est une feuille de papier sur laquelle on peut lire on peut lire une suite de chiffres et de lettres sans signification apparente. Oeuvre cohérente d’une malade, ou cryptogramme ?

Kumpi : je n’arrive pas à croire qu’on ai pas mis ce film dans les films attendus ! Toutes nos excuses chers Popcorniens. Bref parlons du film maintenant.

Attention grand film, grands acteurs, grand réalisateur. Il va être très difficile de parler de ce film sans révéler son contenu et comme tout bon thriller quand on connaît la fin on gâche à peu prêt tout. Mais ici ce n’est pas tout à fait vrai. C’est tellement bien monté qu’on ne s’ennuie pas une seule seconde. Les personnages sont profonds, l’île notre prison et la paranoïa monte, monte et monte tout le long de ces 2h17 qui passent comme une lettre à la poste.

DiCaprio est juste un très grand acteur mais Mark Ruffalo est juste un très grand second rôle. Il a la capacité à mettre en valeur son coéquipier d’une façon tout à fait surprenante.

Au niveau de la musique c’est génial, elle est tout autant angoissante que l’image peu l’être.

On se répète jamais assez à voir en VO, rien que pour les intonations de nos deux flics, je ne me lasserai jamais des « Hey Boss » de notre cher Mark Ruffalo, la classe.

Allez allez brave gens jetez vous dans les salles obscures pour aller vous régaler de ce Scorsese.

Zazou : OH! Mon! Dieu! Ce film est génial! Du début à la fin, on est littéralement pris dans le film. On enquête en même temps que Léonardo DiCaprio, acteur qui se bonifie avec le temps. On ne voit pas le temps passé. On sort du cinéma en se disant : « il est cette heure la? Mais ça a duré combien de temps? On s’en est pas rendu compte. Wahou. » 2h dans une salle noire mais pas 2h de perdue.

Le scénario est parfait et ne laisse pas quasiment aucune faille. Les acteurs sont bien dans leur rôle. Et j’ai été schotché par la performance de Michelle Williams. Je me souvenais d’elle dans Dawson et je ne me rappelle pas d’elle comme d’une bonne actrice, juste une actrice normale. Donc pour le coup, elle m’a bluffé parce que j’y croyais. Et elle n’est pas la seule, tous les acteurs n’ont fait croire à l’histoire. Ca donne limite envie de devenir parano.

Un pur régal pour les yeux, pour l’imagination. A voir, revoir, rerevoir,… indéfiniment.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s