Les Simpson le film ou nous les couillons qui payons pour voir un truc gratos à la téloche

Les Simpson le film

Lorsqu’Homer pollue gravement le lac de Springfield, une agence de protection de l’environnement décide de mettre la ville en quarantaine en l’isolant sous un énorme dôme. Les Springfieldiens, fous de rage, sont bien décidés à lyncher le coupable. Devant cette vague d’animosité, les Simpson n’ont d’autre choix que de fuir et de s’exiler en Alaska.

Kumpi : haaaa je m’étonne de ne pas l’avoir mis plus tôt celui ci ! En effet c’est un film plus vieux que le blog mais c’est un film qui est dans mon top, j’avais donc envie de vous en parler.

Comme le dit si bien Homer « Quand je pense qu’on a payé pour un truc qu’on peut voir gratos à la téloche » mais finalement même si c’est payant et bien c’est aussi bon voire meilleur !

Les Simpson est pour moi une des rares séries qui a réussi à passer d’un format épisode à un format film (je parle en temps) sans perdre la qualité du contenu. Les Simpson le film c’est comme un épisode d’une saison autant au niveau du rythme, de la folie du scénario (et oui on part toujours de rien pour finir dans un endroit improbable), de la qualité  des gags…

Tous vos personnages favoris sont là, fidèles à eux même et pour ceux qui ne connaissent pas la série c’est un très bon moyen de les découvrir.

Pour la musique que du lourd puisque Hans Zimmer est là pour rythmer toutes les aventures de la famille la plus déjanté d’Amérique.

Alors oui on paye pour voir un truc qui est gratuit à la télé, mais entendre rire les gens aux blagues qui vous aussi vous font aussi rire c’est tout simplement savoureux !

Aller pour rire quelques citations 😉

« Spider-Cochon, Spider-Cochon, il peut marcher au plafond. Est-ce qu’il peut faire une toile ? Bien sûr que non, c’est un cochon. Prends garde Spider Cochon est là !!! »

« – Monsieur, j’ai peur que le pouvoir vous ait rendu fou !
– Bien sûr que oui ! Essayez de devenir fou sans pouvoir c’est chiant : personne ne vous écoute. »

« C’est l’Héroïsme qui est au bout du fil, vas-tu accepter les frais ? »

« Alors, on veut de mon electricité n’est ce pas? Hin hin hin… Pour une fois que c’est le riche homme blanc qui est le maître ! »

« – On est piégés comme des rats ?!
– Non, les rats de se font pas piéger aussi facilement. Vous êtes piégés comme… des carottes. »
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s