Le premier qui l’a dit ou ah mince! Mais c’est un film italien!

Grande réunion chez les Cantone, illustre famille de Lecce dans les Pouilles, propriétaire d’une célèbre fabrique de pâtes. Tommaso, le benjamin, veut profiter du dîner pour révéler à tous son homosexualité. Mais alors qu’il s’apprête à prendre la parole, Antonio, son frère aîné, promis à la tête de l’usine, le précède pour faire… la même révélation. Scandale général, malaise du père qui chasse le fils indigne.

Zazou : Un film sur une histoire gay? Moi j’y vais, peut-être pas rapidement mais en tous cas je vais le voir. Donc un film italien en VO et en connaissant aucun acteur. Je crois que c’est la première fois que je vais voir un film italien et ça m’a fait étrange. Un peu comme Millenium mais on s’ennuie moins. Il y a moins de plan incompréhensible, même s’il y en a un peu. La ressemblance s’arrête la.

L’histoire, en elle-même, est sympa. Cela parle de la difficulté qu’un homme gay a à avouer à sa famille son homosexualité. Et ce n’est pas mal fait. Il y a de l’humour. Il y a de la tristesse. C’est un mélange de beaucoup de choses assez sympathiques.

Cependant, là où ça pèche c’est que ça va parfois trop vite sur certaines choses. Il fait moins de deux heures et je l’aurai bien vu un peu plus long, au moins pour comprendre la fin. Mais, j’aurai bien aimé que le moment avec les amis durent un peu plus longtemps. Certains personnages ne sont pas assez développés. C’est dommage et c’est ça qui fait que le film n’est pas super bien : il manque quelque chose.

Les acteurs sont sympathiques aussi. Ils sont pas trop moches et ont tous des yeux super beaux (surtout l’acteur principal). Ils jouent bien, en plus. Il faut avouer quand même que c’est remplis de clichés sur les homosexuels parfois mais c’est ça qui fait rire. Et c’est là où on voit que les acteurs ne jouent pas trop mal.

Ce qui est aussi déroutant dans ce film c’est la musique ou plutôt l’absence de musique par moments. Parfois, les seuls sons sont ceux faits par les acteurs : les mouvements de vêtements, les bruits de pas, tout ce genre de bruit qu’on fait sans s’en rendre compte. C’est un peu déstabilisant quand on s’en rend compte. Et c’est à ce moment-là qu’on prend conscience que dans tous autres films il y a toujours de la musique. Il faut quelques secondes pour s’y habituer : quand on y est habitué, le moment s’arrête et au suivant, on a le même problème. Heureusement que ce n’est pas si souvent que ça. Cependant, la musique est bien quand il y en a, si je me souviens bien. Elle ne m’a pas vraiment marqué mais j’ai pensé à un moment que c’était sympa.

Enfin, c’est un film sympathique à voir. Si vous avez l’occasion de le voir à la télé, pensez y. De toutes façons, je pense que c’est bientôt sa fin au cinéma. Et il faut avouer que être au deuxième rang dans une petite salle est sûrement ce qui m’a donné légèrement le tournis. Il y a quelques mouvements de caméra qui tournent en rond autour des acteurs et être trop près n’est pas très bon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s