How I met your mother ou legen…wait for it…dary

Ted se remémore ses jeunes années, lorsqu’il était encore célibataire. Il revoit avec nostalgie ses moments d’égarements et de troubles, ses rencontres et ses recherches effrénées du Grand Amour.

Personnages :

Ted Mosby (Josh Radnor) : Architecte, il est à la recherche de la femme de sa vie. Enfin, il l’a trouvé mais il raconte à ses enfants comment il a fait. Comme il n’est pas un père très normal, il le fait à la télé et en plus en racontant plein d’histoires qui ont pas forcément de lien avec cette dame. Il vit avec Marshall dans un appartement au dessus du bar le Mac Laren’s.

Lily Aldrin(Alyson Hannigan) : Institutrice dans une classe de maternelle. Elle sort avec Marshall depuis l’université. Elle vit beaucoup avec Ted et Marshall alors qu’elle a un appartement à elle. Elle a pour hobby la peinture.

Marshall Eriksen (Jason Segel) : Fiancé de Lily, il est, au début de la série, en train de faire des études de droit. Il vit avec Ted dans un appartement au dessus de leur bar préféré. Il habitait dans la même chambre que Ted à la fac.

Barney Stinson (Neil Patrick Harris) : Profession inconnue. Homme à femmes. Il en séduit une par épisodes, minimum ou une par jour. Pour les séduire, il invente des stratagèmes les plus fous les uns que les autres et il adore donner son avis à ses amis sur pourquoi ils ne devraient pas être dans une relation amoureuse. Il porte toujours un costume, même quand il fait du laser-tag. Il est aussi magicien de temps à autre.

Robin Scherbatsky (Cobie Smulders) : La nouvelle de la bande. Elle est arrivée dans le premier épisode de la première saison. Elle est canadienne et présentatrice télé.

Série : La série comporte 5 saisons de 20 à 24 épisodes chacune. La sixième saison va bientôt être diffusé aux Etats-Unis. Chaque épisode fait une vingtaine de minutes.

Les histoires sont racontées par un des personnages, Ted, qui vit en 2030 sachant que l’histoire se passe à notre époque. Ce personnage, on ne l’a jamais vu mais il est marié (à la fameuse mère tant attendu) et à deux enfants à qui il raconte ces amours, sa vie, ses emmerdes et celles de ses amis 20 ans plus tôt.

Série à voir absolument en VO à cause des répliques cultes. J’ai essayé la VF mais j’ai pas du tout aimé que ce soient les traductions ou les voix. Je rappelle que « How I met your mother » (comment j’ai rencontré votre mère) est traduit par « Comment je l’ai rencontré », ce qui indique un peu le niveau de traduction du reste.

How I met’ est une série qui ne se vit pas que devant l’écran de télé. On peut aussi la vivre par internet, grâce notamment au blog de Barney. On peut aussi acheter des livres dérivés de la série : Le bro code, aussi disponible en francais et le playbook.

La série a eu quelques guest-stars. On peut notamment citer Britney Spears, Jennifer Lopez.

Critique :

Zazou : Vous pouvez l’appeller comme vous voulez : How I met, HIMYM mais vous devez absolument la voir en anglais. Oui, je l’ai déjà dit mais je le répète (on le dit jamais assez), la version française est affreuse. Elle fait mal aux oreilles.

Cette série est à mourir de rire. Bon, il y a quelques épisodes ratés mais c’est pas grave puisque Barney est là pour remonter la barre, très souvent. Barney est indéniablement le personnage le plus drôle à cause de son côté macho. Et Neil Patrick Harris joue quand même très bien. J’aimerais bien le voir dans un film, juste pour le fun. En fait, tous les acteurs jouent bien. La seule chose parfois énervante sont les personnages. Certains, comme Ted, sont un peu lassant et ne se renouvelle pas. On dirait qu’il n’est intéressé que par sa future femme et ne va pas voir plus loin. C’est dommage.

Niveau histoire, ça commence à tourner en rond. Alors qu’on attend impatiemment qu’ils nous présentent enfin la mère, la chaîne n’a toujours pas décidé de le faire. Peut-être ont ils peur de l’après. Que va-t-il se passer une fois que le but de la série est achevé? Va-t-elle se finir? Le mystère reste entier pour nous et encore plus pour les producteurs qui aimeraient bien gagner encore un peu de sous.

Certaines phrases restent cultes -et ce sont généralement celles de Barney- tout comme certains épisodes. Et heureusement, il n’y a pas que les amours de Ted dans How I met. Il y a ceux de chaque personnage, les problèmes de boulot. En fait, ça parle de toute la vie des cinq personnages. Et franchement, c’est ça qui est drôle, surtout quand le « ah moi aussi, ça m’est déjà arrivé! » se rajoute!

Bref, si jamais vous avez jamais vu How I met your mother, courrez acheter les DVD et regarder en VO. Et si vous êtes nuls en anglais, je ne peux rien faire pour vous. Si vous aimez déjà, regardez la suite 😉

Kumpi : moi pas d’accord.

Comment ça il faut que je développe ? Mince. Bon allons-y ! 😉

Non la VF est pour moi (et pour une fois) supportable voire tout aussi drôle.  How I met (oui c’est comme ça que je l’appelle) m’a réconcilié avec les séries ! Je suis une grande nostalgique de Friends et c’est la seule dans ce genre là qui me fait autant rire.

Les gags sont originaux, inattendus et hilarants ! La réalisation très dynamique ne présente jamais l’histoire de la même façon. Et c’est l’une de ses grandes qualités.

Pour les personnages j’ai un gros faible pour Marshall mais Barney n’est pas loin ! Marshall c’est le genre de gars qui ne sait pas être méchant, qui est naïf, qui se fait souvent avoir… bref que de la rigolade.

Pour les acteurs, Neil Patrick Harris a joué dans Starship Troopers un bon film de science fiction de 1997 où les méchants sont de grosses bêbêtes. (Du moins c’est dans ce film que je l’ai découvert)

Pour finir je dirais à peu près la même chose que Zazou, si vous ne connaissez pas How I met il faut absolument découvrir d’urgence et ensuite vous pourrez tranquillement craquer pour les DVD.

Publicités

3 réponses à “How I met your mother ou legen…wait for it…dary

    • Je sais pas ce que vous aimez dans la version française et comment vous arrivez à l’écouter. Va falloir m’expliquer!
      Moi aussi j’ai lus des infos sur la future mère et il me semblait pas que c’était elle. En tous cas, je suis sure qu’elle était blonde sur la photo que j’ai vu. Personnellement, je préfère garder le suspense.

  1. Pingback: Dr. Horrible’s sing along blog « Don't Eat My Popcorn·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s