Moi, moche et méchant ou Gad est Gru

Date de sortie : 6 octobre 2010

Dans un charmant quartier résidentiel délimité par des clôtures de bois blanc et orné de rosiers fleurissants se dresse une bâtisse noire entourée d’une pelouse en friche. Cette façade sinistre cache un secret : Gru, un méchant vilain, entouré d’une myriade de sous-fifres et armé jusqu’aux dents, qui, à l’insu du voisinage, complote le plus gros casse de tous les temps : voler la lune (Oui, la lune !)…
Gru affectionne toutes sortes de sales joujoux. Il possède une multitude de véhicules de combat aérien et terrestre et un arsenal de rayons immobilisants et rétrécissants avec lesquels il anéantit tous ceux qui osent lui barrer la route… jusqu’au jour où il tombe nez à nez avec trois petites orphelines qui voient en lui quelqu’un de tout à fait différent : un papa.
Le plus grand vilain de tous les temps se retrouve confronté à sa plus dure épreuve : trois fillettes prénommées Margo, Edith et Agnes.

Kumpi : Gad Elmaleh sera derrière la voix du personnage principal, Gru. (je suis assez fan de l’accent qu’il prend). On peut s’attendre à pas mal de rires et puis y’a les Minions !

Zazou : Moi je dis qu’il a une voix étrange dans ce film, je la reconnais pas! Mais oui allons voir les minions qui sont quand même mignons!

 

Après l’avant première:

Kumpi : oui oui oui vous avez bien lu ! On ne recule devant rien sur Popcorn ! A l’occasion d’une avant-première sur Toulouse je suis donc allée voir ce fameux « Moi, Moche et Méchant » pour vous livrer la critique le plus tôt possible. Les popcorn grils sont toujours dans les bons coups ! Alors on y va, plongeons nous dans les aventures de Gru.

Pour commencer, j’ai eu la désagréable surprise de me rendre compte que le film était en 3D au moment d’acheter mon billet, soit j’avais complétement oublié, soit ils n’ont pas assez informé le public. Mais la chose merveilleuse des avant-premières, c’est l’absence de pub !! Quel régal, un film qui démarre à l’heure.

Comme à mon habitude je commence par le scénario. Le film débute sur une famille de touristes visitant les pyramides en Egypte pour se rendre compte que celle devant leurs yeux n’est qu’un ballon gonflable. L’annonce fait le tour de la planète, un nouveau méchant a frappé et l’a tout bonnement dérobé. On enchaîne par la présentation de notre héros, sur une musique de vrai gangster on observe Gru le colosse s’adonner à son activité préférée : la méchanceté. En gros toutes les choses qu’on a un jour rêvé de faire sans pour autant assouvir nos envies (éducation oblige) ! La nouvelle arrive vite à ses oreilles, un nouveau méchant est sur le marché et est prêt à lui voler la vedette. Gru décide alors de mettre un immense projet en place : voler la Lune. Il aura besoin de son armée de Minions mais aussi de trois petites filles.

Et c’est exactement là où ça dérape complètement ! Gru n’est pas un méchant et ne l’a jamais été. (A ma grande tristesse) Gru n’est qu’un gamin qui n’a jamais réussit à provoquer l’admiration de sa mère. Bref oubliez les promesses du titre, Gru n’est pas si moche que ça et n’a rien d’un méchant. Pire, dès le début ses marques d’affections envers les Minions nous empêchent une seule seconde de le voir comme un vrai bon vieux méchant. Non le vrai, c’est Vector. Mais hélas, transformer un geek, mathématicien, habillé à longueur de journée en jogging en méchant n’a rien de bien nouveau. Alors complètement déçu, on regarde ce grand dadais de Gru se transformer en de la guimauve dégoulinante de bons sentiments et niaiserie. A me faire frissonner je vous le dis !

Les sauveurs de cette animation sont les très attendus Minions qui portent bien leur nom. Leurs gags certes légers vous feront sourire et les enfants vont en redemander. Oui en effet, ce film est agréable pour les enfants mais n’a rien de bien passionnant pour les adultes. Alors que dans le même registre, Pixar se débrouille nettement mieux avec ses monstres de Monstre et compagnie, Moi Moche et Méchant stagne dans le rayon « dessin animé pour enfant ».

Au niveau du doublage, l’annonce de Gad Elmaleh ayant fait un tel tapage, on pouvait s’attendre à ce qu’il aide le comique du film. Hélas le résultat n’est pas là. Première cause, le dialogue ne m’a que très rarement convaincu. Seconde cause, je n’ai pas réussi à croire que cette voix était celle du personnage. Cela donne un étrange sentiment, comme si la voix du doublage était un peu décalée. L’accent russe qui m’a fait pensé à un rappel des bon vieux films d’action était cependant une bonne idée.

Au niveau de la musique, c’est Pharell Williams (avec comme producteur musical Hans Zimmer) qui s’y colle. C’est assez réussi et certains thèmes vous feront sûrement penser aux méchants des bandes dessinés de votre jeunesse.

En bref, il serait dommage de faire rater ça à vos enfants, qui vont passer un excellent moment à coup sûr. Pour ceux qui recherchent la folie de Pixar et Dreamworks, passez votre chemin. Moi, Moche et Méchant n’arrive pas à la cheville de ces derniers. En espérant que Megamind fasse beaucoup mieux.

Après sortie :

Zazou : Je vais commencer par râler sur le titre français. Oui, j’aime bien râler sur les titres français. Mais franchement, Gru (que je prononce à la française hein. Parce que le u se prononce u et pas ou non? Si?) est méchant. OK. Gru est moche OK. Mais quel est le rapport entre sa mocheté et l’histoire? Sérieusement? Rien? Nous sommes d’accord alors. « Despicable me » (méprisable moi) étant mieux? non? Même si je ne l’aime pas non plus.

En fait, je n’aime pas tout le film. Je n’aime pas le fait que Gru ne soit pas un vrai méchant. Je n’aime pas l’accent que prend Gad Elmaleh. Il n’y a que peu de choses dans ce film qui voient grâce à mes yeux. Donc je vais commencer par les énumérer. J’aime bien la petite Agnès, elle est très mignonne. J’aime bien les minions. Ils sont les seuls à avoir réussi à me faire rire. Franchement, toutes leurs expressions sont marrantes. Et… C’est tout. Ah non, j’aime bien aussi la coiffure du banquier.

Voilà maintenant la partie difficile : ce que je n’ai pas aimé. Niveau histoire, le méchant qui n’est pas méchant, moi j’y crois pas. Et ce n’est pas que le cas de Gru dans ce film. Quand est-ce qu’on verra un bon gros méchant à la gargamel ou à la méchante sorcière en héros? L’histoire avec la lune est….. juste une histoire de lune. C’est limite si Gru n’a pas une petite amie à qui il voudrait donner cette lune. Ah pardon, sa petite amie c’est sa mère.

Bref, c’est pathétique. Et on tourne encore plus dans le pathétique quand Gru a des bons sentiments pour les trois petites filles dont il s’occupe. On tombe dans un mélodrame de sentiments qui ne fait qu’augmenter au cours du film. Et 1h30, ça peut être long quand on regarde des sentiments édulcorés et sans intérêts.

Et je vais rien rajouter d’autres, parce que Kumpi a dit l’essentiel. Je ne recommande pas Gru pour les adultes mais plutôt pour des enfants. Ca leur fera passer un moment sympa.


Publicités

10 réponses à “Moi, moche et méchant ou Gad est Gru

  1. Pingback: Moi, Moche et Méchant en musique ou un petit tour musical dans le monde de Gru « Don't Eat My Popcorn·

  2. Pingback: PREMIERE ou la rentrée cinématographique « Don't Eat My Popcorn·

  3. J’ai tellement envie de le voir, mais il ne sort qu’en octobre en France je suis dégoûtée! Pourquoi on a toujours tous les films après les autres?

    • Ah! le planning des sorties cinés! On sait jamais ce que ça peut être! Ma théorie est que les dates de sorties dépendent de la date de production, du moment dans l’année et des autres films qui peuvent sortir à ce moment-là et faire concurrence.

    • j’ai eu la chance de tomber sur l’avant première à Toulouse ! alors je me sens un peu VIP (la classe) mais j’ai été déçu. Ensuite j’espère que ceux qui vont le découvrir en octobre l’apprécieront plus que moi !

    • dégouté ke sa sorte en octobre
      tro con ouai pouri
      nous on est toujour les derniers pour les films
      franchement tro nul
      mais bon tro hate de le voir

  4. Pingback: Studio Ciné Live ou Hollywood dans tous ses états « Don't Eat My Popcorn·

  5. Pingback: Actu : People’s Choice Awards 2011 « Don't Eat My Popcorn·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s