Critique : Super 8 ou le film de l’été ?

sortie : 3 août 2011

Eté 1979, une petite ville de l’Ohio. Alors qu’ils tournent un film en super 8, un groupe d’adolescents est témoin d’une spectaculaire catastrophe ferroviaire. Ils ne tardent pas à comprendre qu’il ne s’agit pas d’un accident. Peu après, des disparitions étonnantes et des événements inexplicables se produisent en ville, et la police tente de découvrir la vérité… Une vérité qu’aucun d’entre eux n’aurait pu imaginer.

Avant sortie :

Kumpi: A la production Steven Spielberg dans la lignée de la Guerre des Mondes (me semble t-il), Super 8 possède également une bande annonce très accrocheuse et très étrange à la fois… je ne saurais pas trop dire pourquoi. Bref tout ce qui faut pour attirer mon attention. Super 8 est annoncé comme l’un des blockbuster de cet été.

Après sortie :
Kumpi : Enfin un bon film de science fiction ! Enfin on retrouve l’ambiance des films de l’époque !

Le scénario place une bande de gamins qui va vous rappeler celle de « Il » (Stephen King) explorant le mystère de ce déraillement de train. Le film se déroule dans les années 80 avec une belle ambiance. Une mise en place du phénomène rappelant évidement « Rencontre du 3ième type » le film n’a pas besoin de se parer de plein d’effets spéciaux pour entretenir son ambiance.
L’histoire se forme au début autour de deux fils parallèles : la création du film des enfants et le phénomène qui frappe la petite ville. Le héros vous rappellera sans aucun doute celui de « E.T ».
Vous l’aurez donc remarqué, Super 8 c’est une déclaration d’amour à toute cette culture qui a marqué bon nombre d’entre nous. L’influence de Spielberg y est énorme et vous ne manquerez pas les inspirations tiré de la Guerre des Mondes.
Le petit court métrage des enfants, lui, rend hommage à tous ces films de zombies où le faux sang coule à flot et le scénario accuse l’armée et les scientifiques d’un tas de choses ! Cela vous rappelle quelque chose ? Hé oui tous ces films qui ont bercés l’enfance de créateur tel que Stephen King, Steven Spielberg, Tim Burton…

L’humour est également très présent venant des dialogues mais aussi de certaines situations, ce qui manquait cruellement aux films de notre époque.

Au niveau des acteurs, les enfants sont juste énormes dans leur rôle. Ils incarnent des personnages dont on ne sait pas grand chose tout en réveillant chez nous de la nostalgie, de la sympathie… Kyle Chandler est également très bon dans son rôle de flic et de père.

La musique (dont vous pouvez avoir les détails ici) apporte l’ambiance que l’on aime tant des films des années 80/90.

En bref, Super 8 ressemble fort au film de l’été, à voir absolument. Déconseillé aux jeunes enfants et fortement conseillé aux amoureux des films de science fiction.

Anecdote : Le court métrage a réellement été créé par les enfants.

Publicités

2 réponses à “Critique : Super 8 ou le film de l’été ?

  1. Musique,ambiance et acteur pas mal mais le suspens et l’humour de Spielberg ne sont pas au rendez-vous!
    dommage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s