Critique : Brave/Rebelle ou la féminité selon Pixar


Sortie : 15 juin 2012

Brave (à la base The Bear and the Bow) sera le 13 ième animé de chez Pixar. Il sera écrit et réalisé par Brenda Chapman, elle sera la première femme à réaliser un projet Pixar. Produit par Katherine Sarafian, il est en ce moment en cours de production.

Le décor de ce prochain Pixar sera la rude et mythique Ecosse. L’impétueuse Merida, bien qu’étant fille d’un roi, préférerait devenir une talentueuse archer. Sa volonté va à l’encontre de celle de sa mère, ce qui la contraint à faire un choix risqué. Elle met sans le vouloir le royaume de son père et la vie de sa mère en péril. Merida lutte contre les forces imprévisibles de la nature, la magie et une sombre et ancienne malédiction pour tenter de remettre les choses en ordre. (Traduction Popcorn, source : Pixar Wiki)

Nom français : Rebelle

Casting :

Reese Witherspoon : Princesse Merida
Billy Connolly : Le Roi Fergus
Emma Thompson : Reine Elinor
Julie Walters : La sorcière

John Ratzenberger : Inconnu

Voici un teaser du film en anglais sans sous-titres. Nous espérons qu’une âme charitable mettra une vidéo avec sous-titres bientôt.


Concept Art

Kumpi : Un Pixar ? On y va !

Zazou : Je pourrais pas dire mieux!

Après la sortie

Zazou : Je tiens à le dire, parce que avec le boulot et tout ça faisait longtemps que ça n’était pas arrivé, qu’est-ce que ça fait du bien de voir un film pendant sa première semaine de sortie! Un film très attendu, en plus.

Je tiens à parler du titre en premier. J’ai trouvé au départ que la traduction de brave (courageuse) en rebelle n’était pas très logique et même débile. Pourtant, après avoir vu le film, aussi étrange que ça puisse paraître, je trouve « Rebelle » est un titre beaucoup plus appropriée que « Brave ». Le caractère premier que je perçois dans Merida est le fait qu’elle est rebelle. Oui, elle est courageuse mais dès le départ, elle veut se libérer de l’oppression de sa mère et se rebeller contre elle. Pour une fois, bon point pour la traduction! Vous m’entendrez pas le dire souvent!

Maintenant parlons du film en lui-même. La première impression qui ressort à la fin du film est que on rigole bien pendant le visionnage. Les triplés sont à mourir de rire avec toutes leurs conneries. Les situations sont drôles, même si parfois lourdes à force de répétition des mêmes gags. Les dialogues aussi sont efficaces pour ne faire lâcher un petit rire de temps à autres. Et bien sûr, il y a d’autres personnages secondaires que je ne décrirais pas au risque de vous spoiler.

L’histoire, elle, est assez simpliste. On sent que c’est un film pour enfant mais j’aurais aimé que certains passages soient plus développés et d’autres raccourcis comme la poursuite dans le château. Le scénario ne m’a pas enthousiasmé. C’est un peu facile. L’héroïne se rebelle contre sa mère sauf que sa rébellion se retourne contre elle-même. J’aurais bien aimé un film un peu plus long en fait.

Cependant, la qualité des images m’a tellement prise par surprise que le scénario s’est un peu vu éclipsé. Les paysages donnent parfois l’impression de photo. C’est super agréable. On voit le travail énorme derrière chaque personnage que ce soit dans les mouvements de l’ours, dans ceux du cheval ou même dans les cheveux de Merida. Et c’est ce travail là qui pour moi éclipse le scénario qui n’est pas forcément à la hauteur d’autres Pixar.

Ce n’est peut-être pas le meilleur Pixar qu’on ait pu voir mais il est bien agréable à voir. C’est du pur bonheur de mon point de vue. Emmenez y vos enfants (même ceux de 25ans). Et parce qu’on aime pas la 3D, on l’a vu sans mais je ne pense pas que la 3D soit primordial dans tous les cas. Économisez des sous pour aller voir dans un an Monster Academy!

Kumpi : La première chose que je dois dire c’est que Rebelle se trouve dans « Super Glop » grâce à l’acharnement de Zazou. Alors bien sûr Pixar est toujours signe de qualité mais attention. A trop vouloir chercher la qualité graphique on a tendance à laisser certaines choses de côté. Des choses primordiales.

Le but d’un film, c’est de raconter une histoire et de ce fait je place le scénario au premier plan. Pour Rebelle le scénar est quasi inexistant. Cela peut parfaitement arriver, comme par exemple un style de film que j’appelle « Tranche vie » qui va ne montrer qu’un fragment de la vie d’un personnage. Si ce genre de film veut tenir la baraque, il faut de la poésie, de la réflexion. Et Rebelle manque clairement la poésie qu’on avait pourtant trouvé dans « Là Haut » (qui s’en mauvais jeu de mot (un peu quand même) est très au dessus).

Les personnages étaient pourtant bien trouvés, de vrais personnages Pixar dans toute leur originalité et leur caractère haut en couleur. Sauf la mère qui est particulièrement agaçante. Le gros point positif de Rebelle c’est clairement le bon moment que vous allez passer à rire. J’ai ri aux larmes et c’est assez rare pour moi.

La musique est assez extraordinaire même si je n’ai pas bien compris pourquoi ils ont fait chanter le personnage. Je me trompe ou c’est rare chez Pixar ?

Donc je suis beaucoup plus mitigée que Zazou et là où on est d’accord c’est qu’il y a un réel déséquilibre dans le film, certaines scènes sont trop longues quand d’autres n’y sont pas. A conseiller aux enfants en premier, mais également aux adultes même si un Toy Story ou un Là Haut étaient plus intéressants pour ces derniers.

Illustration du featuring : Kumpi

Publicités

2 réponses à “Critique : Brave/Rebelle ou la féminité selon Pixar

  1. Pingback: Les films de l’année 2012 : programme | Don't Eat My Popcorn·

  2. Petit détail musical! Les deux musiques chantées sont interprétées par Maéva Méline, doubleuse de Raiponce! :p

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s