Critique : Jappeloup ou petit tour dans les compétitions d’équitation

Au début des années 80, abandonnant une carrière d’avocat prometteuse, Pierre Durand se consacre corps et âme à sa passion, le saut d’obstacle. Soutenu par son père, il mise tout sur un jeune cheval auquel personne ne croit vraiment : Jappeloup. Trop petit, trop caractériel, trop imprévisible, il a de nombreux défauts mais une détente et des aptitudes remarquables. De compétition en compétition, le duo progresse et s’impose dans le monde de l’équitation. Mais les JO de Los Angeles sont un terrible échec et Pierre prend alors conscience de ses faiblesses. Avec l’aide de Nadia, sa femme, et de Raphaëlle, la groom du cheval, Pierre va regagner la confiance de Jappeloup et construire une relation qui va les mener aux JO de Séoul en 1988.

Date de sortie : 13 mars 2013

Zazou : Je l’ai vu il y a un petit moment au moment du printemps du cinéma et je n’ai pas eu le temps de faire la critique parce que je suis super occupée. Vous avez pu remarquer qu’il n’y a que peu de mise à jour mais parfois on ne peut pas tout faire en même temps et ce mois-ci c’était priorité au salon du livre avec Pingouins. A noter que Mrgreen est tellement occupée par son site qu’elle n’a plus du tout de temps pour s’occuper de Popcorn alors qu’elle a vu Die Hard et des films de Jeremy Renner.

C’est un biopic. C’est dans le monde des chevaux. On ne peut pas vraiment critiquer un biopic au niveau de l’histoire. C’est une histoire vraie, peut-être romancée mais dans tous les cas, elle est peu changée. Donc, je ne vais pas parler de l’histoire.

J’adore monter à cheval et ça fait longtemps que je ne l’ai pas fait. Regarder ce film m’a vraiment donné envie de remonter à cheval. Chaque saut fait par les chevaux, chaque fois qu’un cheval est en compétition est tellement bien filmé que ça donne envie de sortir de la salle de cinéma et courir vers un club d’équitation. Je pense qu’il y a eu un travail énorme dans ce film pour refaire toutes les compétitions, notamment les JO. J’adore les petits détails comme les mots écrits en Coréen.

J’ai beaucoup aimé cette histoire du côté réalisation. Mais c’est pas moment long et il y a une ou deux scènes dont je ne suis pas sûre de l’utilité. On n’est pas complètement émerveillé par ce film. On en sort content de l’avoir vu. C’est juste agréable à voir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s